Le drapé, le « Queen Size » de l’élégance.

Le drapé, le « Queen Size » de l’élégance.

Plus qu’une tenue, le drapé saura vous habiller autant pour la vie de tous les jours que pour les belles occasions.

Capture d’écran 2014-11-15 à 11.58.42

Bel héritage que l’on doit à la Grèce Antique, il se porte à présent autant en top, en combi qu’en robe. On pourrait le définir comme le nec plus ultra de l’élégance : on se souvient de ces beaux tissus que l’on a vu sculptés sur les déesses grecques empreintes de pureté.
Et même si le temps s’est écoulé depuis, le drapé reste indémodable pour s’habiller dans une soirée chic. Et il est clair qu’aucune femme ne peut s’en passer au cours d’une vie.

Comme vous pouvez vous en douter, le drapé se décline, il n’est pas statique. On le voit bien souvent au niveau de la poitrine sur une belle robe, ou bien en ceinture…etc. Mais il conviendra de s’attarder sur cela plus bas.
Finalement, qu’entends-je par « drapé » ? C’est en effet une pièce d’étoffe cousue sur un vêtement qui vient, grâce au savoir faire de petites mains et à l’image du créateur, créer un effet plissé et qui, quelque peu librement, tombe ou reste serré contre le vêtement en question. Mais il peut aussi constituer un4356427.58d68ac7.240 vêtement tout entier : Il s’agit dans ce cas là de créer une pièce droite un peu plus large par rapport aux mensurations du mannequin afin de créer un effet plus aérien. On repense à la robe rouge ponceau que portait Maria Callas à Tokyo en 1974 lors de son concert aux côtés de Guiseppe di Stefano :

Sinon, dans sa version plus actuelle, on peut créer un drapé plus libre, soit plus détaché de la pièce principale : Comment ? Cela dépend des goûts. Le drapé peut faire office d’étole, ou bien on peut le décliner en « écharpe d’épaule », c’est à dire un bout de tissu d’une taille plutôt conséquente qui vient recouvrir seulement une épaule et qui serait rattaché à la bretelle de la robe. Ainsi on arrive à un résultat qui fait état d’une élégance incomparable, plus encore, indéniable.

Comment porter un drapé dans sa version plus urbaine ? 

On peut consentir qu’il s’agit là d’un challenge plutôt difficile à relever. Sans paraître trop habillé, tout en étant chic, porter le drapé dans la rue, dans la vie de tous les jours est possible. Néanmoins il sera compliqué pour autant d’évoquer la robe dans la situation urbaine dans ce cas là. Dès lors, c’est en top qu’on porte le drapé dans la rue : Ne pensez pas pour autant directement au bustier qui n’est pas toujours simple à porter en hiver. En hiver on aime un haut à manches longues sous lequel sera cousue une doublure chaude. Chacune des manches sera fendue sur le coté, du dessus du poignet à l’épaule (le tissu sera complet sur chaque poignet, et la division n’opérera qu’au dessus de ceux-ci). Ajoutez à cela un col Claudine, et le corps du top ne sera ensuite que drapé.

Comment porter un drapé dans sa version mondaine ?

Vous avez une soirée chic, habillée ? Mon conseil, porter le drapé ! Ce n’est rien de dire que ce vêtement saura vous mettre en valeur : Le drapé a pour particularité de faire ressortir les formes de la poitrine par exemple ou de votre chute de reins.
Vous avez le choix entre la robe longue et la courte, bien qu’il faudrait qu’elle ne le soit pas trop non plus.
Pour la version courte, choisissez un modèle rouge Carmin, où les bretelles s’appliquent à l’horizontal, à la jonction de votre épaule et du début de votre bras. Le haut devra être lisse, si possible avec une coque qui soutiendra votre poitrine. En revanche, au niveau de votre taille, le drapé commencera son effet : D’un coup d’aiguille et de fil, une bonne partie du tissu sera ramené à votre hanche gauche, ainsi cela créera un plissé drapé sur le côté droit du vêtement, laissant paraître un peu plus votre jambe gauche que la droite.
Accessoirisez le tout avec un joli tour de cou, des escarpins noirs en daim si possible et un bracelet qui habillera votre poignet droit.

FullSizeRenderPour la version longue, prenez plutôt le bleu comme couleur. Mais si votre robe va jusqu’à vous couvrir les pieds, laissez un peu de bonheur à ses messieurs en adoptant la fashion-touch qui leur fera plaisir : Optez pour des manches courtes travaillées en drapé, et un décolleté en V drapé, style cache-cœur (comme si la robe s’enfilait comme un long gilet) qui vient descendre plus bas que le contour habituel de gorge et qui pourrait laisser paraître insidieusement le galbe naturel que toute femme possède. Croisé au niveau de votre taille, c’est là que tout se joue : le tissu lorsqu’il se posera sur vos pieds, laissera une liberté à vos déplacements et ne sera pas encombrant. Vous aurez l’élégance de n’importe quelle princesse, si vous n’êtes une SILVER QUEEN.

Victor Manciet.