Pharrell Williams, un Groom des plus élégants.

Pharrell Williams, un Groom des plus élégants.
C’est dans le nouveau court métrage de Karl Lagarfeld que Pharrell Williams aux côtés de Cara Delevingne « réincarne » le beau du beau en matière de style.

pharrell-cara-chanel

En préambule à la présentation de la collection Métiers d’Art, la Maison Coco Chanel confie encore une fois – après « Return » – le volant « cinématographique » à Karl Lagarfeld. Ce dernier nous a présenté il y a deux jours « Réincarnation » qui met en scène la grande Gabrielle Chanel (Géraldine Chaplin, toujours), une serveuse interprétée par Cara Delevingne, fameuse égérie de Chanel et le très célèbre chanteur Pharrell Williams en tant que Lobby Boy.

« CC The World » qu’il a composée et écrite tourne les projecteurs sur Cara et lui même dans une valse des plus moderne. Deux univers parallèles si l’on peut dire, sont à l’honneur : celui où ces deux acolytes sont au service de Coco, et celui où ils incarnent son art.
Ici, en Autriche c’est deux milieux sociaux qui sont confrontés. Cara Delevingne vêtue de blanc telle une mariée nous rappelle bien sûr Sisi l’Impératrice coiffée de fleurs. Il n’en est pas moins évident qu’on la reconnaît au style de la robe découvrant ses épaules et bouffante. Pharrell Williams lui est vêtu d’un habit officiel de la Cour Impériale : Veste et gants blancs, armé à la ceinture, décoré au cœur, et « banderolé » de rouge, cela en accord avec son pantalon.

Karl Lagarfeld coud un couple magnifique pour cette occasion. Ce qui est intéressant, c’est le contraste de deux scènes : d’un côté un groom, de l’autre un Empereur autrichien. Il représente à lui seul dans ce court métrage un mariage vestimentaire des plus beaux. Elégant dans ses deux rôles, on ne peut imaginer un homme qui assemble aussi bien beauté, grâce et style en 7 minutes. L’art du tissu, de la danse et de la chanson qu’il manie si bien ici, est très représentatif de la modernité de la Maison Chanel. Novatrice dans les mises en scène et dans ses confections, le choix de Pharrell Williams se justifie à merveille. Gardant néanmoins un bel héritage de la géniale Gabrielle, ce court métrage se marie à la perfection avec l’esprit de la marque. Rappelons que c’est lorsqu’elle sera en vacances en Autriche, que Coco Chanel s’inspirera de la veste du Groom pour en faire la pièce maîtresse de sa carrière. « Cette veste, j’en ferai une pour moi ».

Voyons comment peut-on penser à la manière de Chanel, une tenue s’inspirant du court métrage.

On peut imaginer une veste à l’image du Groom : Couleur taupe, deux poches sur la poitrine, un tombé droit, des épaulettes et peinte de bandes rouges Opéra au niveau des manchettes et des côtés intérieurs de la veste. A cela, ajoutez un pantalon slim rouge et des baskets montantes à lacets (si vous voulez bien faire, choisissez une paire de Louboutin où la semelle viendra se marier à la perfection avec l’ensemble de votre tenue, et si vous trouvez cette paire parfaite qui aura un tissu taupe, vous aurez l’accord parfait).

Une deuxième tenue est donc de rigueur à l’image de l’esprit du court métrage : Choisissez une veste saharienne cintrée blanc cassé, une chemise blanche en dessous et un pantalon de costume taupe, droit. Chaussez vous d’une paire noire en cuir.Reincarnation-decouvrez-le-film-de-Karl-Lagerfeld-avec-Pharrell-Williams_visuel_article2

Ces deux tenues sauront vous habiller pour toutes occasions : décontractée ou chic, les ambiances ne vous causeront aucun problème.

Lobby Boy et Empereur Lagarfeld donne l’occasion à travers Pharrell Williams de repenser l’art de la Mode, pour une pluralité de situations mondaines, et cela, on adore…

Victor Manciet.