PRESS DAY : Paris Habitat, au Pavillon de l’Arsenal, un pari sur l’avenir.

Cette semaine, Silver vous invite à découvrir l’architecture de Paris et l’histoire de ses quartiers, au travers de l’exposition Paris Habitat : Cent ans de ville, Cent ans de vie, qui se tient au Pavillon de l’Arsenal du 12 février au 3 mai 2015.

Pavillon de l'Arsenal

L’exposition du Pavillon de l’Arsenal nous fait connaître l’histoire et l’évolution du logement à Paris et mène une réflexion sur l’urbanisme de la ville et son tissu urbain. Même si vous n’entendez rien à l’architecture et ne savez pas lire un plan, l’exposition rend ces notions très ludiques et accessibles, notamment grâce à une maquette géante de la ville, qu’on peut observer par en-dessous ou depuis le haut. Cette pièce atypique ne nous montre pas les bâtiments ou les monuments de la ville mais trace les quartiers de la Paris, nous offrant ainsi un nouveau regard sur la capitale.

Mais ce n’est pas tout… L’exposition ne s’occupe pas que d’histoire et présente aussi les derniers projets de logements sociaux, en mettant l’accent sur leurs particularités, leurs emplacements et les innovations techniques et architecturales qui y sont mises en place. Si vous cherchez un nouvel endroit où vivre, il est peut-être temps d’aller faire un tour au Pavillon de l’Arsenal et de faire votre choix ! Malgré son riche passé historique, omniprésent dans toute la ville, Paris est une ville en mutation perpétuelle : de nouveaux quartiers apparaissent, de nouvelles connexions se forment ainsi que des réseaux urbains sans cesse renouvelés.
J’y ai notamment appris que de nouveaux logements étaient installés dans le quartier de Boulogne (bientôt rendu plus accessible par une nouvelle ligne de métro : la ligne 15), mais aussi à Picpus ou encore à Bréguet-Sabin. Ces nouveaux lieux apportent de la fraîcheur à la capitale et, contrairement aux idées reçues, leur architecture est loin d’être décevante.

Au-delà de son aspect pratique et historique, cette exposition nous apprend que la ville est une matière vivante, changeante et transformable, qui s’adapte aux besoins des citadins et évolue avec les sociétés. Elle est modelable à l’infini et ses potentialités sont sans limites. Les nouveaux logements mis à l’honneur dans l’exposition ont des lignes futuristes mais sobres et privilégients les espaces verts, présents dans de nombreux projets. Quel sera le Paris de demain ? Nul ne peut le dire, mais l’exposition du Pavillon de l’Arsenal nous en donne peut-être un léger aperçu, en nous exposant déjà le Paris d’aujourd’hui. Ou peut-être pas. Comme dirait Goscinny, « ce n’est qu’un pari sur l’avenir ! ».

Alicja Zaborska.