Welcome to Neverland – Pan, le film ★★✭★✩


Comme toutes les semaines, une multitude de films est sortie. Mais cette semaine Silver a choisi de retourner en enfance avec le film Pan.

Qui ne connaît pas le Pays Imaginaire et ses garçons perdus, le fée Clochette, le capitaine Crochet, Lili la tigresse, le crocodile, Mouche et bien sûr Peter Pan. Plusieurs de ces personnages ont été repris après la sortie du film d’animation des studio Disney en 1953 comme le film Hook (1991), Peter Pan (2003), la minie série Neverland (2011) ou encore dans la troisième saison de la série Once Upon a Time. 

Par Noémie Gabrielli


Avec ces nombreuses adaptations, Peter Pan est déjà au Pays Imaginaire, et aucune ne semble vraiment répondre à la question suivante : comment ce jeune bambin qui ne veut pas grandir s’est il retrouvé là ? Aujourd’hui, il est enfin possible d’avoir la réponse à cette question. Vous voulez savoir ? Prenez vos manteaux et filez au cinéma voir Pan. 

Peter vit dans un orphelinat londonien durant la seconde guerre mondiale lorsqu’il se fait enlever par Barbe Noire et ses pirates. Mais la vie n’est pas féerique au Pays Imaginaire et Pan devra affronter les pirates pour rétablir la paix et ainsi sauver l’île, devenant la légende que l’on connaît tous.

Côté casting, on retrouve Levi Miller dans le rôle de Pan qui, du haut de ses 13 ans, n’aurait pas pu mieux incarner le personnage. A ses côtés Rooney Mara, ce qui a posé quelques problèmes au casting puisqu’elle est plutôt caucasienne alors que Lili La Tigresse est amérindienne. Mais finalement, le choix s’est avéré judicieux et on ne peut que saluer sa juste interprétation. On retrouve également Garret Hedlund dans le rôle du Capitaine Crochet qui, sous des airs d’Indiana Jones, apporte tout comme dans le dessin animé une grande touche d’humour. Face à tout ce beau monde, découvrez un Hugh Jackman méconnaissable sous les traits de Barbe Noire. Il n’a jamais été aussi laid pour un rôle, mais on souligne le charisme qu’il apporte au grand méchant de l’histoire.

Cela se ressent particulièrement dans la scène d’ouverture, pendant laquelle tous les pirates reprennent en cœur le refrain et le dernier couplet de Smells Like Teen Spirit de Nirvana. Et non, vous ne rêvez pas ! Certains puristes diront que Kurt Cobain doit se retourner dans sa tombe, mais cette scène fait partie des meilleures scènes du film.

On est surpris d’apercevoir l’actrice en herbe Cara Delevingne en sirène du Pays Imaginaire (la rédaction a remarqué qu’elle jouait trois sirènes à la fois).

Pour ce qui est du décor et des effets spéciaux c’est tout simplement spectaculaire, ce que l’on attendait des studios qui ont créé Harry Potter. La scène la plus envoutante du film est le trajet jusqu’au Pays Imaginaire.

En regardant Pan on passe vraiment un bon moment, et sans regarder sa montre ! Il y a toutefois une petite incohérence dans le scénario : Lili la tigresse est plus jeune dans Peter Pan que dans Pan, ce dernier étant pourtant le prequel. Mais si Peter réussit à rester jeune, on imagine que Lili a peut être également réussi à rajeunir. Après tout, on est au Pays Imaginaire !

Le deuxième petit hic est que lorsqu’on connaît la suite, on reste un peu sur notre faim puisqu’il ne répond pas à toutes les questions. On se dit qu’il manque peut être un deuxième volet pour combler le trou entre Pan et Peter Pan. Puis on se souvient que les deuxièmes volets sont rarement réussis et souvent redondants. On se contente donc de rester sur notre faim, après avoir vu un agréable film.