Mes arbres préférés, par Siméon Colin

 


L’artiste Siméon Colin présente en ce moment une double exposition, à la Galerie Cyal et à la Mairie du 5e arrondissement. L’exposition intitulée Mes arbres préférés, que l’on peut admirer à la mairie, nous fait découvrir les arbres par le prisme du dessin et la sensibilité de l’artiste, et voyager, aussi bien dans les Vosges, que dans les forêts du Brésil. Elle regroupe des œuvres créées par Siméon Colin pendant ces trois dernières années : une cinquantaine de dessins au fusain, au crayon et à l’encre, tous portant sur le thème des arbres. La seconde exposition, 20 années d’enseignement à l’ENSAD : 12 dessins choisis par Siméon Colin, se tient à la Galerie Cyal et présente une sélection de dessins de nus, de l’artiste et de certains de ses élèves. 

Par Alicja Zaborska 


Siméon Colin adopte tour à tour un dessin hyper réaliste, ou au contraire fantastique, avec des œuvres où les arbres prennent la forme de créatures étranges et irréelles. On peut admirer différentes espèces d’arbres, dont l’artiste parvient à capturer l’essence avec talent. Comme il le dit lui-même, « Dessiner c’est choisir et retenir les essentiels. En ce qui concerne les arbres, il me semble que le plus important c’est ce qui fait qu’à une distance de cent mètres, on soit capable de distinguer un tilleul d’un chêne ou d’un marronnier… Il y va de la lourdeur ou de la légèreté des branches, et des caractéristiques des cavités entre ces branches ». L’artiste s’est particulièrement attaché aux cèdres, avec lesquels il a une affinité particulière et auxquels il attribue une image protectrice et paternelle. Il capture les arbres avec finesse et subtilité, tout en attirant le regard sur ces détails du quotidien, présents dans la végétation et dont la beauté nous échappe.

eleve-1

Mais Siméon Colin se distingue aussi par son approche didactique, enrichie par de nombreuses années d’enseignement, au contact d’élèves auxquels il a enseigné la pratique du dessin. L’artiste a en effet enseigné pendant quarante ans à l’ENSAD, école qui a formé de nombreux grands artistes, dont, entre autres, Henri Matisse, ou plus récemment Jean-Paul Goude. Pendant ses années d’enseignement, Siméon Colin a régulièrement acheté des nus d’élèves, dont une douzaine seront présentés à la Galerie Cyal, en dialogue avec des dessins de l’artiste.

eleve-2 5-simeon-colin-cedre

Ne manquez pas de découvrir cette belle exposition, qui sera aussi l’occasion d’une petite balade dans le Quartier latin, entre la Mairie du 5e, la Galerie Cyal (qui est aussi l’atelier de Siméon Colin) et peut-être un tour au Jardin des Plantes, dont certains arbres ont inspiré notre artiste.

Double exposition se déroulant du 3 au 19 novembre 2016, du lundi au vendredi.
Ouverture de 14h à 18h, sauf le jeudi de 14h à 19h30 et le samedi de 9h à 13h à la mairie du 5e arrondissement, et de 14h à 18h à la Galerie CYAL.
Le matin sur rendez-vous auprès de Siméon Colin.
Entrée libre.
Mairie du 5e arrondissement de Paris : 21 place du Panthéon, 75005, Paris.
Galerie CYAL : 32 rue de l’Arbalète, 75005, Paris.